Tiësto interview for radio.com - 24 june 2014

Tiësto interview for radio.com - 24 june 2014

Tiësto interview for

radio.com - By Scott T. Sterling

With the release of his new album, A Town Called Paradise, Tiësto seeks to elevate his stratospheric career beyond EDM and towards becoming a household-name. Marrying his hands-in-the-air trance euphoria with finely crafted pop forms, the album has already generated the hit single “Red Lights,” which has had a major impact on the Billboard charts as well as American pop radio, a first for the Dutch DJ. The follow-up single, “Wasted,” looks to follow suit.

“I never thought that would happen, but it’s definitely for me one of the icings on the cake of my career,” Tiësto explained during an interview with Radio.com about the success of “Red Lights.” “I’m so proud to have a song on the radio, because I’ve never had that kind of music. It’s not that I try to make something that fits the radio, I just like to write songs which I really like myself. And then the radio picks it up, it’s like a mega-bonus.”

Avec la sortie de son nouvel album, A Town Called Paradise, Tiësto cherche à élever sa carrière stratosphérique au-delà EDM et à devenir un nom de "ménage". Mariant ses mains en l'air transe euphorie avec des formes de pop finement ciselés, l'album a déjà généré le hit single "Red Lights", qui a eu un impact majeur sur le palmarès Billboard ainsi que l'Amérique du radio pop, une première pour le DJ néerlandais. Le suivi unique, "Wasted", cherche à emboîter le pas.

"Je n'ai jamais pensé que cela se produirait, mais c'est certainement pour moi l'un des glaçages sur le gâteau de ma carrière", a expliqué Tiësto lors d'une interview avec Radio.com sur le succès de "Red Lights". «Je suis tellement fière d' une chanson à la radio, parce que je n'ai jamais eu ce genre de musique. Ce n'est pas que je cherche à faire quelque chose qui correspond à la radio, j'aime juste à écrire des chansons qui me ressemble. Et puis la radio ramasse, c'est comme un méga-bonus ".

Tiësto interview for radio.com - 24 june 2014

The influence of Las Vegas is stamped all over A Town Called Paradise, a city that Tiësto helped turn into America’s current dance music capital.

“When I used to come there, I was the only DJ that played house music and EDM,” he said. “For the rest, it was all hip-hop and open format. Las Vegas is always moving, it’s always transforming into something new, there’s always new stuff bubbling up. Every week you have fresh, new people in who want to party.”

L'influence de Las Vegas est estampillé sur A Town Called Paradise, une ville que Tiësto a contribué à transformer en capitale de la dance musique actuelle de l'Amérique.

"Quand j'avais l'habitude d'y venir, j'étais le seul DJ qui a joué la musique house et EDM," at-il dit. "Pour le reste, c' était tout le hip-hop et le format ouvert. Las Vegas est toujours en mouvement, il est toujours transformer en quelque chose de nouveau, il ya toujours de nouvelles choses bouillonnant. Chaque semaine, vous avez fraîches, de nouvelles personnes à qui vous voulez faire la fête ".

Tiësto interview for radio.com - 24 june 2014

The annual Victoria’s Secret Fashion Show provided some eye-catching inspiration for A Town Called Paradise in the form of song “Calling All Angels,” which came about after the DJ attended last year’s event.

“I always wanted to write a song for that show, because it’s so amazing,” he revealed. “It’s the most beautiful women in the world parading there. I was at the show here in New York, and it was just mind-blowing to see all these beautiful women. If you want to go out at night, who do you want to call? You want to call some girls to bring out, right? So that’s how the song got inspired.”

Le Secret Fashion Show annuel de Victoria a fourni un peu d'inspiration accrocheur A Town Called Paradise dans la forme de la chanson "Calling All Angels", qui est survenue après que Tiësto a assisté à l'événement de l'année dernière.

«J'ai toujours voulu écrire une chanson pour ce spectacle, parce que c'est tellement incroyable," at-il révélé. «Ce sont les plus belles femmes du monde qui défilent là. J'étais au spectacle ici à New York, et c'était tout simplement hallucinant de voir toutes ces belles femmes. Si vous voulez sortir le soir, qui voulez-vous appeler? Vous voulez appeler quelques filles pour le faire, non? C'est comme ça que la chanson s'est inspiré. "

Tiësto interview for radio.com - 24 june 2014

Tiësto has happily served as a mentor for such emerging EDM stars as Hardwell and Martin Garrix, offering them opening slots on tours as well as dispensing sage advice on navigating the murky waters of the music industry. He’s especially proud of having been the catalyst for Garrix’s exploding DJ career.

“He’s very talented. He can make anything. He played me 20 different tracks, and they all sound completely different,” Tiësto raved about Garrix. “Everybody knows him from ‘Animals,’ of course, which is amazing, but he can make different stuff. I love the fact that he was watching [me perform at] the Olympic Games in 2004 with his mom and dad and he was like, ‘I want to be like Tiesto.’ Four or five years later, and he’s already there. It’s pretty incredible.”

Tiësto a aussi servi de mentor à des nom de l' EDM, des étoiles émergentes comme Hardwell et Martin Garrix, leur offrant une belle ouverture ainsi que la distribution de sages conseils sur la navigation dans les eaux troubles de l'industrie de la musique. Il est particulièrement fier d'avoir été le catalyseur de l'explosion de la carrière du DJ Garrix.

«Il est très talentueux. Il peut faire n'importe quoi. Il m'a joué 20 pistes différentes, et ils ont tous le son complètement différent, "Tiësto a déliré sur Garrix. «Tout le monde le connaît de« Animals », bien sûr, ce qui est étonnant, mais il peut faire des choses différentes. J'aime le fait qu'il surveillait [moi exécutée à] les Jeux Olympiques en 2004 avec sa mère et son père et il était comme, 'Je veux être comme Tiesto. Quatre ou cinq ans plus tard, et il est déjà là. C'est assez incroyable. "

Tiësto interview for radio.com - 24 june 2014

When he’s not immersed in music, Tiësto catches as many soccer games that he can. He feels good about his home country’s chances in this year’s World Cup.

“I always support Holland, of course. I’m from Holland, and before the tournament started I was like, we still have a good chance. Not a crazy chance, but a good chance,” he explained. “But I never thought we’d beat Spain 5-1 in the first round, so now I really think we’re going to be world champions, of course. The pressure’s on.”

Quand il n'est pas plongé dans la musique, Tiësto attrape matchs de football autant qu'il peut. Il se sent bien sur les chances de son pays d'origine en Coupe du Monde cette année.

"Je soutiens toujours la Hollande, bien sûr. Je suis de la Hollande, et avant le début du tournoi, j'étais comme, nous avons encore une bonne chance. Pas une chance folle, mais une bonne chance ", at-il expliqué. "Mais je n'ai jamais pensé que nous aurions battu l'Espagne 5-1 au premier tour, alors maintenant je pense vraiment que nous allons être champions du monde, bien sûr. La sur de la pression. "

Tiesto Live @Tiestolive ©since2009 -  Hébergé par Overblog