TIESTOLIVE

The world of Tiësto, VER:WEST and Fans !

Tiësto & Robinson, interview from Syracuse - USA, september 18, 2011 - English & Français

Publié le 19 Septembre 2011 par Tiëstolive in Tiësto interviews

Version Française

Lower English

 

Tiësto

 

Le Dj Hollandais Tiësto a apporté son "Club Life Campus Invasion Tour"

à Syracuse ce dimanche soir.

  Le DJ a  confié au quotidien lors de l'interview  sa tournée actuelle,

la popularité de la House musique  et ses plans pour le reste de l'année.


Le Quotidien : Pensez vous que le spectacle sera different à Syracuse 

face aux autres spectacles de votre tournée des collèges?

Cela dépend vraiment des fans. Je suis arrivée pour  jouer

un spectacle étonnant qu'ils n'oublieront pas à Syracuse, et c'est à eux de

devenir fou et font de ce spectacle encore plus mémorable.


Pourquoi d'aprés vous la popularité de la House Music et l' électro

dans les Etats-Unis. est à la hausse en ce moment?

   Sans aucun doute le fait que la pop, R & B et hip-hop ont ajouté

dans leurs productions de la dance Music  et ils ont vues une grosse différence.

Maintenant la musique électronique est beaucoup plus courant aux États-Unis.

qu'elle ne l'a jamais été.


Êtes-vous intéressé à explorer de nouveaux courant musicaux?

Bien sûr, je ne peux jamais rester complaisants avec ma musique,

 je suis toujours à la recherche d'autres styles de musiques afin d'obtenir de

meilleur sons en tant que producteur et  DJ. Mon son est toujours en évolution.


Quelle a été votre performance préférée?  

Quelle est votre chanson préférée à effectuer?

Je n'ai pas une performance préférée parce que chaque lieu que je joue est unique.

Ce n'est pas grave si c'est un lieu petits ou grands, chaque foule a quelque chose

de spécial qu'elles apportent à chaque spectacle.


A quoi ressemble un jour dans votre vie ?  

N'avez vous  jamais eut envie  de prendre du repos, pour vous détendre?

Mes journées sont généralement un voyage et se terminent le plus souvent

par un spéctacle pour finir la nuit. J'ai parfois un ou des jours de repos

entre les spectacles, ce qui me donne du temps libre pour me détendre et me

ressourcer afin d 'être performant pour le prochain spéctacle.


Quels sont vos projets pour l'avenir? D'autres collaborations

passionnantes sont à venir ?

Une fois que je vais finir la  tournée de cette année, je vais

retourner en studio pour travailler sur mon nouvel album en 2012.


Les Pays Bas ne vous manque pas ?

Quelle est l'endroit qui vous fait appeler " à la maison" ?

Hollande sera toujours ma maison. Des lieux comme Los Angeles et

Las Vegas sont comme des résidences secondaires pour moi,

mais j'essaie toujours de prendre le temps de rentrer à la maison

pour voir ma mère et ma famille.

 

Porter Robinson

 

Accompagnement lors de la tournée actuel de Tiësto, agé de

18 ans Porter Robinson, un jeune phénomène dans l'industrie

de la musique house. Notre quotidien lui a parlé de ses plans

pour l'avenir et d'être une étoile montante de la scène musicale.


Le Quotidien : Comment avez-vous percer dans l'industrie?


  J'ai sorti "Say My Name", et il est allé n ° 1 sur le site de Beatport,

ce qui est énorme. Après cela, tout est arrivé rapidement.

J'ai des plusieurs demandes de réservation, et le Manager de Tiësto

m'a contacté pour cette tournée. Il n'y a rien de spécial,

  juste à être passionné par la musique et l'amour qui le produit.


Une tournée doit être dur. Vous n'avez pas senti que

  vous êtes en train de sacrifier la vie d'un étudiant?

Ouais, être en tournée tout le temps c' est dur,

Mais à la fin, c'est tellement gratifiant. J'ai choisi de ne pas aller à

l'université pour poursuivre cette aventure.


Vous avez commencé à produire de la musique quand vous aviez 13ans,  

Où avez-vous appris les techniques pour créer

des sons électro en étant si jeune?

Je n'ai jamais pris aucun cours de musique, mais j'ai eu un

mentor qui m'a toujours donné des bonnes critiques.

L'autre partie a été moi-même à une norme très élevée.

Vous n'avez pas à investir beaucoup en elle, mais financièrement,

vous devez être prêt à investir du temps et faire beaucoup de travail acharné.


Avez-vous des plans spécifiques pour l'avenir?

Je ne peux rien annoncer tout à fait encore, mais je suis toujours écrit.

En ce moment, je suis juste concentré sur le présent.

 

 

Version English


Tiësto

Dutch DJ Tiësto brought his "Club Life Campus Invasion Tour"

to Syracuse on Sunday night. The DJ talked to the Daily

about his current tour, the popularity of house music and his

plans for the rest of the year.

 

The Daily Orange: What do you think will set the Syracuse

show apart from other shows on your college tour?

That really depends on the fans. I'm coming to Syracuse ready

to play anamazing show that they won't forget, and it's up to them

to go crazy and make this show even more memorable.

 

Why do you think the popularity of house and electro

music in the U.S. is rising right now?

DJ Tiësto: Without a doubt the fact that pop, R&B and hip-hop artists

have embraced dance music production in their own music has made

a big difference. Now electronic music is a lot more mainstream

in the U.S. than it ever has been. 

 

Are you interested in exploring new music styles?

Of course, I can never stay complacent with my music, and I'm always

looking at other music for ways to get better as a producer and a DJ.

My sound is always evolving.

 

What was your favorite performance so far?

What is your favorite song to perform?

I don't have a favorite performance because each place I play is unique.

It doesn't matter if it's a small or large venue; each crowd has

something special that they bring to each show. 

 

What does a day in your life look like?

Do you ever have some downtime to relax?

My day usually has a lot of travel and most likely a show to end the night.

I have days off in between shows sometimes, which gives me some free

time to unwind and recharge so I can put everything into my next shows.

 

What are your plans for the future? Any exciting collaborations

with other artists you have lined up?

Once I finish up touring this year, I'll be getting back in the

studio to work on a new album for 2012.

 

Do you ever miss the Netherlands?

What place do you call home?

Holland will always be my home. Places like Los Angeles and Las Vegas

are like second homes to me, but I always try to take time

to get home to see my mom and my family.

 

Porter Robinson 


Accompanying Tiësto on his current tour is 18-year-old

Porter Robinson, a young phenomenon in the house music industry.

The Daily Orange talked to him about plans for the

future and being a rising star in the music scene.

 

The Daily Orange: How did you break into the industry?

Porter Robinson: I put out "Say My Name," and it went No. 1

on the site Beatport, which is huge. After that, it happened fast.

I got several booking requests, and Tiësto's management contacted

me for this tour. There's no real trick to it, you just have to be passionate

about your music and love producing it.

 

Touring must be hard. Do you ever feel like you're

sacrificing the lifestyle of a college student?

Yeah, touring all the time is hard, there are points when you get pretty

miserable after a 2 a.m. show. But in the end, it's so rewarding.

I chose not to go to college to pursue this wholeheartedly.

 

You started producing music when you were 13.

Where did you learn the skills to mix electro

sounds at such a young age?

I never took any musical lessons, but I had a mentor who always gave me

critical feedback. The other part was holding myself to a really high standard.

You don't have to invest a lot into it financially but, you have to be

willing to invest time and do a lot of hard work.

 

Do you have any specific plans for the future?

Nothing I can announce quite yet, but I'm always writing.

Right now, I'm just focused on the present.